Une charte forestière en Pays Sud Charente

Une charte forestière en Pays Sud Charente

Afin de faire de la forêt un véritable support de développement local, les élus du pays en lien avec les acteurs du monde forestier, ont décidé en septembre 2008 de lancer la réalisation d’une Charte Forestière de Territoire (CFT).

La loi d‘orientation forestière du 09 juillet 2001 donne la possibilité de concevoir la forêt au sein d’un territoire :

« Sur un territoire pertinent au regard des objectifs poursuivis, une charte forestière de territoire peut être établie afin de mener un programme d’actions pluriannuel intégrant, le cas échéant, la multifonctionnalité des forêts locales et visant à :

» garantir la satisfaction des demandes environnementales ou sociales particulières concernant la gestion des forêts et des espaces naturels qui leur sont connexes,

» contribuer à l'emploi et à l'aménagement rural, notamment par le renforcement des liens entre les agglomérations urbaines et les massifs forestiers,

» renforcer la compétitivité de la filière de production, de récolte, de transformation et de valorisation des produits,

» favoriser le regroupement des propriétaires forestiers sur le plan technique ou économique, la restructuration foncière ou encore la gestion groupée au niveau forestier d'un massif forestier. »

Objectifs et actions de la charte

Une CFT vise à :

» susciter une réflexion au sein d’un territoire pertinent pour analyser la place de la forêt, du bois et de l’arbre au sein de ce territoire,

» élaborer un projet partagé faisant de l’arbre un atout de développement local,

» encourager une démarche contractuelle entre les acteurs du développement local.

Au niveau économique : il s’agit de renforcer, structurer et diversifier la filière de production, de récolte et de valorisation des produits forestiers locaux :
  • Filière aval : état des lieux des entreprises, des scieries et du marché du bois local,
  • Filière amont : investissements forestiers réalisés (pistes, boisements, améliorations),
  • Exploitation du bois : desserte forestière, propriété foncière…
  • Bois d’industrie,
  • Bois énergie,
  • Bois construction,
  • Production fruitière pouvant avoir un lien avec la filière forêt-bois,
  • Agroforesterie.
Au niveau socio-culturel : il s’agit de tenir compte de la demande sociale :
  • Eco-tourisme : accueil en forêt, création de sentiers d'interprétation…
  • Aspect patrimonial de la forêt : l’arbre et le bois dans le patrimoine local…
  • Valorisation des autres produits : champignons, chasse…
Enfin il s’agit de mieux valoriser le rôle environnemental de la forêt :
  • Puits de carbone
  • Gestion concertée des espaces agricoles et forestiers : ré-ouverture des milieux, pluri-activité, boisement des terres agricoles au niveau des périmètres des zones de captages d’eau potable,
  • Conservation de la biodiversité : richesse écologique des espaces protégés, apport de la forêt à la biodiversité, rôle des haies,
  • Risques naturels : feu (PPFCI)

Mise en place de la charte

L’élaboration de la CFT se fera dans le cadre d’une large concertation entre :

» élus du Syndicat de Pays (maître d’ouvrage de l’étude),

» bureau d’études missionné (maître d’œuvre de l’étude),

» services de l’Etat (DDAF…) : le Préfet arrête le périmètre de la Charte qui vaut reconnaissance de celle-ci,

» partenaires techniques (Association pour la mise en valeur des forêts),

» partenaires financiers (LEADER, Etat, Région, Département),

» les "offreurs" : propriétaires et gestionnaires de la forêt,

» les "demandeurs" : riverains, association d’usagers, socio-professionnels…

Elle sera réalisée durant toute l’année 2009, avec plusieurs étapes :

» réalisation d’un diagnostic forestier,

» définition des orientations et d’un projet de territoire lié à la forêt et au bois,

» définition d’un programme d’actions correspondant aux orientations souhaitées.

Cette CFT va permettre ensuite :

» d’établir et de signer des conventions pour la mise en place de ces actions,

» de mobiliser des financements privilégiés pour l’animation et la réalisation de ces actions.

Contact :

Céline Drouillat 05 45 98 18 52 

clic@pays-sud-charente.com

 

 

Partenaires : la Région Poitou-Charentes, l'ADEME, le Département de la Charente, la Chambre d'Agriculture, l'Association de mise en valeur des forêts du Sud Charente, le CRPF, les membres du comité de pilotage (communes, propriétaires forestiers, entreprises de la filière bois, Fédération CUMA, Chambres consulaires, associations...), les Communautés de communes.

Lire également :
La forêt en Sud Charente

La forêt en Sud Charente est à la fois une zone de production sylvicole, un milieu « naturel » réservoir d’intérêt biologique, mais aussi un atout patrimonial typique auquel sont attachés les habitants et qui attire des visiteurs. Composé principalement de pin maritime, elle a dû être reboisée après la tempête de 1999. Conscients de sa valeur, les acteurs du territoire ont souhaité mettre en place des actions en faveur d’une gestion durable. ... Lire




Les partenaires :

Réalisation : Oh My Web - Agence web Bordeaux